PPE workers outside sun safety

Comment travailler en toute sécurité au soleil ?

 

TRAVAILLER EN TOUTE SÉCURITÉ AU SOLEIL

Nous avons déjà pu profiter d'un beau temps estival pendant quelques semaines. Mais le soleil et la chaleur présentent également des risques pour la santé de tous les travailleurs qui travaillent à l'extérieur. Il y a un risque de déshydratation, d'insolation, de coup de soleil, de coup de chaleur, un risque accru de cancer de la peau, etc.

En tant qu'employeur, vous êtes responsable de la sécurité de vos travailleurs et vous êtes tenu de leur offrir une protection contre ces risques.

À l'approche des mois d'été les plus chauds, un plan d'action contre la chaleur est absolument indispensable. Il garantit la sécurité et la santé de vos travailleurs et témoigne de la reconnaissance de leur travail. Le résultat : des collaborateurs heureux et loyaux qui peuvent continuer à travailler en toute sécurité et en bonne santé, même pendant les chauds mois d'été.

Pas encore de plan d'action concret contre la chaleur ? Nous vous fournissons ci-après quelques conseils et informations pratiques pour vous aider à vous lancer !  

1. Respecter la législation du travail et les CCT pertinentes

Les règles relatives au travail à des températures ambiantes élevées sont exposées au titre 1 sur les facteurs d'environnement thermique du livre V du Codex relatif au bien-être au travail. Lorsqu'il fait trop chaud au travail, les travailleurs ont droit à un certain nombre de mesures de protection. Les valeurs d'action pour l'exposition à la chaleur sont établies sur la base de l'indice WBGT par rapport à la charge de travail physique. De plus amples informations sont disponibles au site web du Service Public Fédéral ou dans le code du bien-être au travail.

PPE safety heat worker outside

En cas de chaleur extrême

Selon la législation belge relative au bien-être, les employeurs doivent prendre certaines mesures en cas de chaleur extrême (températures maximales fixées en fonction de la charge de travail) :

  • Vérifier si le travail dans la chaleur est vraiment nécessaire.
  • Réduire la durée du travail dans la chaleur.
  • Travailler en alternance avec un travail dans un endroit plus frais.
  • Proposer des boissons fraîches.
  • Mettre à disposition des équipements de protection individuelle.

Vous trouverez de plus amples informations dans le dossier de la Confédération de la Construction intitulé "Travailler sous la canicule? ".

Outre le droit du travail applicable, les droits et obligations des employeurs et des travailleurs sont généralement définis dans des CCT. Les accords sur le "travail à des températures élevées" prévus par cette convention collective de travail doivent être respectés par l'employeur et le travailleur.  

2. Surveiller de près les facteurs d'environnement thermique sur le site de travail et prendre les mesures nécessaires

Vérifiez les prévisions météorologiques et le temps qui prévaut sur chaque chantier et prenez les mesures nécessaires en conséquence. Ne tenez pas seulement compte de la température, mais aussi de l'humidité, de la puissance du soleil, de la concentration d'ozone et de la charge de travail.

PPE worker safety drinking water

3. Veillez à ce que vos travailleurs boivent suffisamment

L'hydratation est le meilleur remède contre la déshydratation. Le risque d'évanouissement - qui est très dangereux au travail - augmente considérablement en cas de déshydratation. Motivez vos travailleurs à boire suffisamment, au moins 2 à 4 litres par jour. Pendant les chaudes journées d'été, offrez gratuitement à vos travailleurs des boissons rafraîchissantes désaltérantes, un geste qui sera certainement apprécié !

Vous pouvez tout simplement commander vos boissons avec vos autres fournitures sur le site Web de Lyreco. Vous y trouverez un large choix d'eaux minérales et d'eaux minérales vitaminées à des prix intéressants.

4. Fournissez de la crème solaire

 

Aux Pays-Bas, en plus du secteur des couvreurs, la dernière CCT pour le secteur de la construction et de l'infrastructure prête désormais attention à la protection contre les dangers de la chaleur et du soleil. Dans la nouvelle CCT, les employeurs sont tenus de fournir de la crème solaire et les travailleurs doivent utiliser la crème solaire fournie.

En Belgique et au Luxembourg, cela n'a pas (encore) été fixé dans une CCT ou déterminé par la loi, ce qui ne change rien au fait qu'en tant qu'employeur, vous avez toujours intérêt à fournir à vos collaborateurs une protection solaire.

Les travailleurs en extérieur sont exposés à une dose excessive de rayons ultraviolets provenant de la lumière du soleil pendant leur travail. Ils courent donc un risque de cancer de la peau pas moins de quatre à cinq fois plus élevé que les personnes qui travaillent à l'intérieur.

Dans le webshop Lyreco, vous trouverez la lotion UV avec un FPS 50 à usage professionnel en tubes ou en distributeurs (conformément aux prescriptions légales et munis d'informations de sécurité).  

On ne connaît pas en Belgique le nombre de travailleurs de la construction qui contractent un cancer de la peau en raison de leur travail. Car la Belgique ne dispose pas encore de chiffres à ce sujet. Nos voisins de l'Est le font. En Allemagne, le cancer de la peau est reconnu comme une maladie professionnelle officielle depuis 2015. Depuis lors, le nombre de travailleurs qui contractent un cancer de la peau est enregistré, et leur nombre a augmenté de manière alarmante. Avec environ 3 000 diagnostics par an, il s'agit désormais de la deuxième maladie professionnelle du pays.

Le nombre de personnes atteintes d'un cancer de la peau a fortement augmenté en Belgique ces dernières années. En moins de 20 ans, le nombre de nouveaux cas annuels en Belgique est passé d'un peu plus de 11 000 (en 2004) à plus de 43 000 (en 2018, source: kankerregister).  

1 personne sur 50 développe une forme de cancer de la peau au cours de sa vie, et 1 sur 75 un mélanome. Cependant, les gens continuent à sous-estimer le phénomène du cancer de la peau et ne se protègent donc pas suffisamment contre le soleil. Le message est donc de s'enduire et de sensibiliser les gens ! (Source: cancer.be)

PPE safety sun

5. Fournissez des vêtements de protection thermique et UV

Des vêtements de travail adaptés contribuent à un meilleur confort et à une plus grande sécurité dans des conditions de travail chaudes.  Dans le catalogue EPI de Lyreco, vous trouverez des vêtements de protection contre les UV, des lunettes, des protections de la tête, des gilets de refroidissement et des doublures de casque. Avec des étés de plus en plus chauds, l'achat de ces équipements de protection est un investissement intelligent dans la santé et la productivité pour vos collaborateurs!

6. Adaptez les horaires de travail et le schéma de travail

 

Adaptez vos horaires de travail lorsqu'il fait extrêmement chaud. Parfois, c'est très simple. Par exemple, en regardant l'emplacement du soleil sur un bâtiment à un moment donné, vous pouvez adapter votre travail en conséquence. Faites plus de pauses, surtout pendant les heures les plus chaudes de la journée. Commencez la journée de travail plus tôt afin que vos travailleurs puissent s'arrêter plus tôt.

Dans le secteur de la construction, il existe une convention collective qui leur permet de commencer vers 6 heures du matin et de s'arrêter à 14h30.

Dans les cas - relativement rares - où le travail ne peut manifestement pas être effectué en raison de la chaleur intense, l'entreprise peut mettre ses travailleurs en arrêt de travail temporaire dans les conditions et selon les modalités prévues par la réglementation en vigueur. Vous trouverez de plus amples informations dans le dossier de la Confédération de la Construction.

Il va sans dire que les heures supplémentaires sont absolument à éviter en cas de chaleur extrême !

shade PPE safety sun working outside

7. Fournissez de l'ombre sur le chantier

Examinez les possibilités de fournir une protection contre le soleil sur le chantier.

Par exemple, protégez les échafaudages avec des toiles pour que vos collaborateurs ne soient pas obligés de travailler en plein soleil.

 

8. Faites preuve de bon sens

Avec un peu de bon sens et de la bonne volonté, vous ferez un bon bout de chemin ! Ne considérez pas la législation actuelle comme un fardeau mais comme une ligne directrice et un investissement dans la santé, le bien-être et la productivité de vos collaborateurs. En outre, vous contribuez ainsi à créer une culture de travail dans laquelle prendre soin de soi est la norme et est bien accueilli par tous les collègues.

Vous avez besoin de conseils ?

Les experts en sécurité de Lyreco sont prêts à votre disposition et peuvent vous donner des conseils (en ligne) pour vous expliquer quels sont les produits les mieux adaptés pour protéger vos collaborateurs contre les risques liés au travail dans la chaleur. Appelez le 04 361 99 23 ou envoyez un e-mail à customer.be@lyreco.com pour un rendez-vous sans engagement.

En savoir plus sur la sécurité sur le lieu de travail