vaisselle éco-responsable

Achats responsables : vaisselle et restauration d’entreprise

54% des salariés ont des exigences plus élevées concernant les efforts des entreprises en matière de développement durable[1]. Dans ce contexte et encouragées par la législation, les entreprises et organisations ont tout intérêt à intégrer leurs achats dans une démarche responsable. En tant que partenaire responsable, Lyreco se mobilise pour vous proposer des solutions durables, quels que soient vos besoins et votre secteur d’activité.

Pour ce premier volet, nous vous proposons un guide en 4 étapes pour vous aider à choisir votre vaisselle d’entreprise.

[1] Selon une étude Essity menée dans 15 pays, auprès de 15 000 salariés

mugs Lyreco

Etape 1 – Faire le point sur vos besoins

Combien de gobelets ou d’assiettes sont utilisés dans votre entreprise ? Vos collaborateurs sont-ils enclins à utiliser de la vaisselle jetable, ou réutilisable ? Chez Lyreco, nous avons fait le choix dès octobre 2019 de supprimer les gobelets jetables de notre siège, situé à Marly. Le siège consommait auparavant environ 184 000 gobelets par an, soit environ 1 tonne de déchets, aujourd’hui évités. N’oubliez pas, en parallèle, d’intégrer à votre réflexion les coûts éventuels liés à la consommation d’eau et de produits de nettoyage.

Lyreco supprime les gobelets de son siège social

De la même façon, pensez à vos salariés nomades, qui n’auront probablement pas les mêmes infrastructures que vos salariés sédentaires. Il est souvent plus difficile pour cette population de passer à de la vaisselle réutilisable.

Après avoir fait le point sur vos usages et vos besoins, pourquoi ne pas impliquer directement vos collaborateurs ? Au-delà de l’indispensable sensibilisation, associez tout ou partie de vos collaborateurs à votre phase de réflexion, vous en ferez de véritables ambassadeurs du changement.

Etape 2 – Carton, plastique : à chacun ses atouts

Avant toute chose, faisons le point sur la législation en vigueur. Dans le cadre de la loi AGEC (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire), promulguée en février 2020, la France est le premier pays à se doter d’un objectif de sortie des emballages en plastique à usage unique d’ici 2040[1]. La directive européenne SUP (Single Use Plastic)[2] interdit par ailleurs de nombreux produits en plastique à usage unique, à l’instar des gobelets en plastique jetables, les touillettes, les assiettes…

Le plastique vierge, le rPET et le plastique biosourcé « PLA » sont concernés par cette interdiction. 

Mais parmi les alternatives, il est parfois difficile de s’y retrouver. De plus en plus de fabricants proposent désormais des produits en plastique recyclé et/ou recyclable. Le plastique présente l’avantage d’être plus léger, et donc moins gourmand en énergie lors du transport. La fabrication du plastique nécessite d’ailleurs moins d’énergie et d’eau que celle du carton. Mais alors, pourquoi le plastique est-il bien souvent désavoué ? La réponse se situe à la fois en amont et en aval de son cycle de vie. En amont d’abord, car sa fabrication recourt aux combustibles fossiles. En aval ensuite, car le recyclage du plastique demeure énergivore et coûteux.

Du côté du carton, c’est le processus de fabrication qui fait débat, car très consommateur d’eau et d’énergie. Plus lourd, son empreinte carbone augmente lors du transport. Cependant, l’industrie du carton et du papier utilise beaucoup de matériaux recyclés, utilise des sources d’énergie renouvelables et réutilise ses déchets. Sa recyclabilité n’est par ailleurs plus à prouver.

Plastique, carton, mais encore ? Des alternatives existent ! Pensez par exemple à la bagasse (déchet issu de l’exploitation de la canne à sucre), à l’inox, au verre, à la céramique, au bois… Vous avez l’embarras du choix !

vaisselle éco-responsable

Etape 3 – Recyclable VS compostable

Dans votre démarche d’achats responsables, il convient bien sûr de penser à la deuxième vie des produits que vous consommez. Ils peuvent être recyclables et transformés en nouveaux produits de consommation ; ou compostables, ils se décomposeront et deviendront alors des matières premières.

Attention, seuls les produits « home compost » peuvent être compostés dans un composteur traditionnel. Le mieux reste souvent de laver puis recycler vos produits, car les filières de compostage industriel sont encore rares en France.

Quoiqu’il en soit, cette étape nécessite d’encourager et de faciliter le tri de vos déchets.

Etape 4 – La « jungle » des labels et certifications

Arbre vert, FSC, Ecolabel… Il est parfois difficile de s’y retrouver dans la jungle des labels et des certifications. Faisons le point.

  • Arbre vert

Dans notre catalogue et sur notre webshop, les produits évalués éco-responsables selon une méthodologie validée par notre certificateur (SGS) sont identifiés par un arbre vert. Ces produits représentent 30% de notre catalogue 2022, contre 22,9% en 2021.

  • EU Ecolabel

Le label écologique européen est décerné aux produits de consommation et aux services qui répondent aux critères écologiques fixés pour leur catégorie par la Commissions Européenne. Il vise à promouvoir les produits et services les plus respectueux de l’environnement et à mieux informer les consommateurs. L'Ecolabel prend également en compte les économies d'énergie, les déchets et les émissions.

hands holding a plant
  • FSC

Cette organisation non gouvernementale indépendante a développé un système de certification visant à une gestion des forêts plus adaptée, d’un point de vue environnemental, sociétal et économique. Le logo FSC permet d’identifier les produits contenant du bois issu d’une forêt correctement gérée et certifiée selon les règles de Forest Stewardship.

  • PEFC

Apposée sur un produit à base de bois, la marque PEFC apporte la garantie au consommateur que le produit qu’il achète est issu de sources responsables et, qu’à travers son acte d’achat, il participe à la gestion durable des forêts.

  • TÜV Austria

Plusieurs organismes de certification, à l’instar de TÜV, vous permettent d’identifier les produits compostables car biodégradables ou biosourcés. La plupart du temps, ces produits sont identifiés par un logo en forme de plante ou un logo « OK compost ». Les emballages et produits portant le logo OK compost INDUSTRIAL offrent la garantie qu’ils sont biodégradables dans un centre de compostage industriel.

vaisselle éco-responsable

Vaisselle éco-responsable

Vous y voyez plus clair ? Alors à vous de jouer : retrouvez notre sélection de vaisselle d’entreprise sur notre webshop !

Sur le même sujet