Green IT

Green IT : par où commencer ?

53,6 millions de tonnes de déchets électroniques ont été générés dans le monde en 2019, soit une croissance de 21% en 5 ans(1). Un bien triste record, que de nombreux acteurs, entreprises et particuliers tentent de contrer en adoptant une démarche de Green IT afin de tendre vers une plus grande sobriété numérique. Et alors qu’en France, le nombre d’appareils numériques ne cesse d’augmenter, les entreprises sont au premier plan dans la lutte contre la pollution numérique. Par où commencer pour limiter votre impact ?

La France mauvaise élève en matière de déchets électroniques

848 millions d’équipements électriques et électroniques ménagers ont été mis sur le marché en 2020 (+17% par rapport à 2018), ce qui représente un total de 1 739 972 tonnes (2), soit 13 appareils par habitant. De son côté, la France fait partie des pays les plus émetteurs au monde en matière de déchets électroniques, avec plus de 20 kg par personne et par an (3).

Parmi les équipements les plus répandus, citons les téléphones (41,3 millions d’unités sur le marché) et les ordinateurs (27,5 millions d’unités) (4). Les objets connectés grand public (montres, enceintes, assistants vocaux…) ont également connu un essor incroyable ces dernières années.

L’impact environnemental d’une telle consommation est loin d’être anodin. Ainsi, pour un utilisateur sur une journée au bureau (220 jours ouvrés), cela représente :

  • 51 ampoules de 25W ou 2 radiateurs de 600W allumés pendant 8 heures,
  • 29 km en voiture,
  • 7 packs d’eau de 9 L,
  • 15 g de déchets électroniques (soit un smartphone tous les 10 jours).
Impact environnemental associé à l'empreinte numérique d'un utilisateur sur une journée au bureau

Le Green IT pour limiter l’impact environnemental du numérique

Dès lors, une démarche visant à limiter l’impact environnemental de ses outils numériques, aussi bien au bureau qu’à la maison, prend tout son sens. Le Green IT (ou informatique responsable/durable) tend à réduire la pollution numérique générée par les systèmes d’information. Pour atteindre cet objectif, le Green IT vise à limiter la consommation d’énergie, de gaz à effet de serre, réduire l’impact carbone et démocratiser les pratiques éco-responsables (aussi bien dans la conception que dans l’utilisation des équipements numériques).

Au-delà de l’enjeu environnemental, la performance sociale et économique du numérique doit aussi être prise en compte dans une démarche globale.

Coque de smartphone éco-responsable

Par où commencer votre démarche de Green IT ?

La crise sanitaire que nous avons traversée a sans conteste bouleversé nos habitudes de travail et nous a conduits à nous questionner sur nos usages informatiques. Car si nous avons annulé certains déplacements, nous avons en parallèle augmenté notre consommation de produits électroniques. Le choix d’équipements numériques responsables ou éco-conçus peut être un premier levier pour initier une démarche de Green IT.

  • Les équipements éco-conçus

Coques de smartphones, sacoches informatiques, câbles de recharge… Ces objets font partie de notre quotidien. Et si on accordait un peu plus d’intérêt à la conception de nos accessoires informatiques ? Avec plus de 10 milliards de smartphones vendus dans le monde depuis 2007, et donc tout autant de chargeurs (5), l’impact d’une telle réflexion est considérable. Produits recyclés, recyclables, biodégradables, fabriqués à partir de bouteilles en plastique, emballages recyclables ou réutilisables… Les solutions sont de plus en plus nombreuses et accessibles.

  • Les équipements reconditionnés

Avant d’arriver dans notre poche, un smartphone a déjà effectué 4 fois le tour du monde, et plus de 70 matériaux sont nécessaires à sa fabrication : plastiques, verre, métaux précieux… Pourtant, seuls 15% des téléphones sont collectés pour être recyclés (6). Et si on optait pour le reconditionné ? Smartphone, ordinateur, objets connectés… De nombreuses alternatives existent. Chez Lyreco, nos équipes s’engagent avec des partenaires français du reconditionnement de smartphones collectés et contrôlés en France, pour vous garantir durabilité, fiabilité et performance.

 

En savoir plus sur les smartphones reconditionnés Lyreco

 

  • Pensez à la fin de vie de vos équipements

Au-delà de la conception et de l’utilisation des équipements informatiques, leur fin de vie doit également être prise en compte dans une démarche de Green IT. En effet, moins de 20% des déchets électroniques mondiaux sont recyclés, ce qui génère pas moins de 98 millions de tonnes équivalent CO2 chaque année (7). Pourtant, les équipements informatiques, considérés comme des DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques), sont soumis à une réglementation stricte en Europe (8). Plusieurs options existent : retour au vendeur, dépôt en point de reprise, déchetterie… Quoi qu’il en soit, accordez une attention particulière à la fin de vie de vos outils électroniques.

Lyreco propose notamment des containers destinés à récupérer les consommables informatiques ainsi que les petits DEEE. Une fois pleins, les containers sont récupérés par nos équipes et acheminés auprès de nos partenaires, qui se chargeront de trier et revaloriser les déchets. Certains partenaires Lyreco, à l’instar de green_e, proposent également de récupérer votre matériel usagé lorsque vous recevez vos nouveaux équipements.

 

En savoir plus sur les containers de reprise des produits en fin de vie

 

Chez Lyreco, nous sommes convaincus qu’en tant que distributeur B2B, notre responsabilité est de soutenir les acteurs qui feront l’informatique de demain, qu’ils soient nouveaux entrants sur le marché, ou partenaires de longue date innovant pour le Green IT. Nous nous engageons à référencer de plus en plus de produits ayant un véritable argumentaire responsable, tout en garantissant la fiabilité et la durabilité des produits que nous vous proposons.

Lyreco vous accompagne dans votre démarche Green IT

 

Sources et notes

(1) (7) The Global E-Waste Monitor 2020 -  Global E-Waste Statistics Partnership

(1) Les déchets électroniques ont augmenté de 21% en 5 ans – ONU Info

(2) (4) Equipements électriques et électroniques, rapport 2021 - ADEME

(3) Quelle démarche Green IT pour les grandes entreprises françaises ? – WWF et club Green IT

(5) (6) Les impacts du smartphone – ADEME

(8) Les directives Européennes 2002/96/CE, dite « Directive DEEE », et 20020/95/CE, dite « RoHS », et le décret 2014-928 qui a entre autre instauré la reprise gratuite des équipements par le distributeur.