Lyreco auf Schienen durch die Nacht

Sur les rails pendant la nuit

Depuis 2001, le centre logistique de Lyreco est situé à Dintikon, dans le canton d’Argovie. C’est depuis ici que nous livrons les commandes dans la Suisse entière – et cela, de la manière la plus respectueuse de l’environnement possible. Mais ce n’est que le partenariat avec Papyrus qui rend possible notre promesse d’une livraison effectuée le lendemain. Dans une interview, Peter Meier, directeur général de Papyrus Suisse, nous apprend plus sur l’étroite collaboration entre Papyrus, Lyreco et SBB Cargo.

Monsieur Meier, depuis 1993, le centre logistique de Papyrus se trouve à Dintikon. Dans quelle mesure, cet emplacement est-il important pour l’entreprise?

En ce qui concerne la logistique, l’Argovie en représente le cœur. Sur l’axe légèrement courbé de Saint-Gall jusqu’à Lausanne – moi, j’aime bien l’appeler la banane des affaires – l’Argovie est située à un endroit idéal. Entretemps, de nombreuses entreprises s’en sont rendu compte et se sont donc également installées ici, dans un rayon de 30 kilomètres. Les avantages du site sont d’un côté, la proximité de l’autoroute A1 et de l’autre côté, le réseau ferroviaire bien construit de SBB Cargo. Depuis 1998, à Dintikon nous avons également un propre raccordement ferroviaire avec accès au réseau Express.

 

Qu’est-ce que cela veut dire concrètement pour la livraison le lendemain?

Le réseau Express de SBB Cargo garantit à nous de Dintikon des créneaux horaires précis pour le transport nocturne. Si nous voulons commencer à fournir la marchandise à nos clients à 7 heures du matin, cela n’est possible que dans la condition que la marchandise soit prête dans les centres de distribution à 5 heures du matin déjà, que ce soit à Berne, à Saint-Gall, dans la Suisse allemande ou au Tessin. Pour que cela soit possible, les commandes effectuées sur Papyrus et Lyreco quittent la gare interne à 21 :30 en tant qu’envois groupés. Mais tous ne le savent pas: depuis 1934, une interdiction de circulation nocturne pour les camions est en vigueur en Suisse. Pour que nous puissions livrer la marchandise à nos clients le lendemain de manière fiable, le transport nocturne par rail avec SBB Cargo est crucial.

Peter Meier, Managing Director von Papyrus Schweiz im Interview mit Lyreco

Papyrus entretient une étroite et durable relation avec Lyreco et SBB Cargo. En 2019, nous avons pu économiser 1533 tonnes de CO2 en matière de transport. Cela correspond à 5906 trajets en camion.

Peter Meier
Managing Director, Papyrus Suisse

Depuis 2001, vous donnez à Lyreco accès au réseau Express. Comment en êtes-vous venu?

Le partenariat entre Lyreco et Papyrus remonte à il y a plus de 20 ans. Encore connu sous le nom de Büro Fürrer, à l’époque, Lyreco était déjà l’un de nos plus grands clients du service logistique. Cela n’a pas changé jusqu’à présent. Comme des synergies dans la logistique ont été reconnues précocement, en 1998, on a décidé de se rapprocher même géographiquement. Notre vision était de croître ensemble afin de devenir le centre de premier plan pour tout matériel de bureau et pour le papier. C’est pourquoi Papyrus a donc ajouté un complexe de bâtiment supplémentaire pour Lyreco sur son terrain à Dintikon. Le centre logistique a été mis en service en 2001. Notre objectif commun était d’optimiser le stockage ainsi que la distribution de la marchandise et de regrouper les commandes destinées au transport par voie ferroviaire. Comme le volume de transport de nos entreprises était également attrayant pour SBB Cargo, on a décidé de commun accord d’étendre le raccordement ferroviaire. Il en a résulté une claire subdivision entre la réception et la sortie des marchandises ce qui nous a permis de travailler de manière encore plus efficace. Depuis lors, six camions par nuit quittent le site tandis que six à huit camions l’atteignent. En tant qu’opérateur de l’infrastructure ferroviaire, Papyrus Suisse est le leader en matière de contrats avec SBB Cargo. Cependant, nous ne nous définissons pas en premier lieu comme fournisseur car nous entretenons une étroite et durable relation aussi bien avec Lyreco qu’avec SBB Cargo.

LES ÉMISSIONS DE CO2 SONT RÉDUITES GRÂCE À LA CARGAISON DE CFF

Lorsqu’il s’agit de papier au format A4, Papyrus et Lyreco sont de grands concurrents. Quel est donc l’aspect qui fait survivre ce partenariat?

Nous nous respectons en tant que concurrents et nous apprécions en tant que puissants partenaires de logistique. Encore, nous poursuivons les mêmes objectifs en matière de durabilité et de qualité et entretenons une culture d’entreprise similaire. En même temps, en tant que chargé du service de transport, Papyrus veille à ce que les produits soient compatibles. En règle générale, il s’agit de matériel de bureau au sens large.

 

Les synergies sont précieuses. Est-ce que Papyrus partage également des synergies avec d’autres entreprises?

Effectivement, Papyrus offre son infrastructure à différentes entreprises bien que Lyreco reste l’un de nos plus grands et importants partenaires. En tant qu’opérateur de transport, depuis douze ans, nous groupons les livraisons pour le transport tout en pouvant ainsi réduire les émissions de CO2. A côté du réseau Express de SBB Cargo, les services de transport comprennent également le transport de palettes par camion. C’est ce qui, par exemple, exploite l’entreprise Goessler à Zurich. Le renommé fabricant de couverts suisse nous a désormais accordé l’entière distribution de sa marchandise.

 

Est-ce que le transport par camion se laisse concilier avec vos principes ancrés à la durabilité?

Dans la mesure du possible, nous choisissions des moyens de transport respectueux de l’environnement. En 2019, grâce à SBB Cargo nous avons pu économiser 1533 tonnes de CO2. Cela correspond à 5906 trajets en camion. De plus, aujourd’hui déjà 98% de l’énergie exploitée par SBB est issue de l’hydroélectricité. On ne peut pas toujours renoncer au transport par camion. C’est pourquoi nous essayons de grouper les fournisseurs dans la mesure du possible. Le souci de l’environnement est une réalité fortement ancrée dans notre ADN. Par exemple, Papyrus a été la première entreprise d’Europe à être certifiée FSC. En 2010, la collaboration avec myClimate pour une logistique neutre en CO2 y a également contribué. Le contrôle et la vérification sont des aspects centraux pour nous. Cette exigence de transparence et de durabilité nous attache à des partenaires comme Lyreco, qui, par exemple, utilise des e-rikschas pour la distribution fine dans les villes de Zurich, Berne et Bâle. Mais les boîtes réutilisables de Lyreco reflètent également le traitement conscient des ressources. D’autant plus important reste l’échange constructif et confiant d’égal à égal pour qu’on puisse développer ensemble des solutions puissantes du point de vue logistique même dans le futur. 

A propos de la personne

Depuis 1999, Peter Meier travaille chez Papyrus Suisse SA. L’entreprise ayant son siège principal à Thalwil, sa succursale à Lausanne et son centre logistique, neutre par rapport au climat, à Dintikon est le leader des fournisseurs de papier. De plus, l’entreprise propose également des solutions pour l’industrie de l’impression et est un commerçant important pour le papier de bureau ainsi que pour les matériaux d’emballage et d’hygiène. En 2019, ensemble avec la filiale Scaldia Suisse SA, 149 collaborateurs ont atteint un chiffre d’affaire supérieur à 120 millions de francs suisses. En savoir plus sur www.papyrus.com.

SBB Cargo lie les grands espaces économiques de la Suisse de manière fiable et durable. Le transport écologique par rail est exploitable par chaque entreprise. Là, où il n’y a pas de raccordement ferroviaire, SBB Cargo propose des offres individuelles réalisables par le biais d’un transport combiné. En fonction des besoins, les livraisons par réseau Express ou effectuées dans un créneau bien défini sont possibles.

Aujourd’hui déjà, SBB Cargo exploite une énergie issue à 98% d’hydroélectricité et vise à une neutralité climatique complète d’ici 2030. L’entreprise transporte environ 29,8 millions de tonnes de marchandises par an avec un trajet parcouru par camion, par rail ou par des moyens combinés en Suisse. Cela correspond à juste 10000 trajets en camion par jour.

En savoir plus de SBB Cargo